HENOSOPHIA le monde spirituel

Et maintenant, homme de rien, fuis un moment tes occupations, cache-toi un peu de tes pensées tumultueuses. Rejette maintenant tes pesants soucis, et remets à plus tard tes tensions laborieuses. Vaque quelque peu à Dieu, et repose-toi quelque peu en Lui. Entre dans la cellule de ton âme, exclus tout hormis Dieu et ce qui t’aide à le chercher ; porte fermée, cherche-le

Archives de Catégorie: Actualité

2017 le coup d’état

Raymond Aron 1945 : « Nous tâcherons demain d’armer la Sagesse »

Le personnel islamo-collabo du Thalys s’est enfui et a abandonné les passagers

#Chattanooga : Mohammad Youssuf Abdulazeez était en apparence un porteur sain du virus Islam coranique

BREAKING : attentat musulman à Saint Quentin Fallavier (Rhône) un homme décapité à l’entrée d’une usine

Le saccage et la conquête de l’Europe par les invasions barbares c’est maintenant en Italie

Mes nouveaux comptes Twitter

Voilà pourquoi il faut interdire les jupes longues musulmanes à l’école

Elisabeth Badinter vs Edwige Antier

http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Elisabeth-Badinter-a-deux-trains-de-retard-170517/

« Edwige Antier, pédiatre et députée UMP, a lu le livre d’Elisabeth Badinter. Elle estime que la philosophe « a deux trains de retard »: la contraception et Françoise Dolto…. »

Encore une (Badinter) qui se prétend philosophe mais qui comme BHL semble avoir comme seul occupation de noyer la philosophie et de l’étouffer…remarquons d’ailleurs qu’il est totalement idiot qu’il y ait des « philosophes professionnels » (autoproclamés, forcément); la philosophie est l’affaire de tous !

En tout cas, la philosophie, qui , comme la caravane, passe, renvoie Badinter et Antier dos à dos !

Elisabeth Badinter, reprenant un peu les postures de Simone de Beauvoir à la sortie du « Deuxième sexe », nie, contre les évidences « de terrain » rappelées avec raison par Edwige Antier, qu’il existe un « instinct maternel ».

Mais le problème n’est pas d’opposer l’instinct, naturel ou forgé par l’obscurantisme machiste millénaire, à la liberté, ou plutôt à la prétendue liberté pour les femmes de « faire leur vie ».

Précisons tout de même que Badinter a raison de s’indigner de toute tentative de « culpabilisation des femmes ».

La philosophie est la « voie » , le pont qui consiste à passer de la Nature à l’Esprit, de l’instinct et de la pulsion (inconscients) à la liberté soi-consciente.

Il y a donc une troisième voie, qui renvoie Badinter et antier dos à dos en les disqualifiant toutes deux…

si l’instinct maternel est un instinct, et il en est un, il est infra-humain !

Il faut donc dépasser et transcender l’instinct , sans régresser dans la fausse liberté de  l’individualisme libéral, pour accéder au monde de la moralité par l’esprit, qui transcende toute pulsion égoïste : tout enfant doit être chéri absolument par tout être humain digne de ce nom, pas seulement par ses parents « biologiques », et toute femme ou tout homme, si les parents « biologiques » font défaut, doit pouvoir aider, sans aucune pulsion égoïste, tout enfant qui en a besoin pour son développement…ceci jusqu’à ce qu’il accède à l’âge de la liberté, c’est à dire à l’âge de Raison.

Rappelons d’ailleurs que de plus en plus, la techno-science sera « sur les talons » de la procréation biologique pour la concurrencer…

et tout l’enjeu est de faire accéder l’humanité la plus large possible au développement spirituel permettant de ne pas devenir « esclave » de la technoscience, après avoir été « esclave » des pulsions vitales-sexuelles.