HENOSOPHIA le monde spirituel

Et maintenant, homme de rien, fuis un moment tes occupations, cache-toi un peu de tes pensées tumultueuses. Rejette maintenant tes pesants soucis, et remets à plus tard tes tensions laborieuses. Vaque quelque peu à Dieu, et repose-toi quelque peu en Lui. Entre dans la cellule de ton âme, exclus tout hormis Dieu et ce qui t’aide à le chercher ; porte fermée, cherche-le

Archives de Tag: ensemble

Bernard Henri Lévy saisi par le botulisme

Soyons honnêtes , j’ai écouté l’interview de Bernard Henri Lévy par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1 la semaine dernière, et je peux certifier qu’il a dit quelque chose de juste : c’est que pendant la deuxième guerre mondiale, contrairement aux élucubrations haineuses de Costa-Gavras et consorts, c’est le Vatican qui a eu l’attitude la plus courageuse pour venir en aide aux juifs persécutés (BHL a dit : « c’est le Vatican qui a le moins menti »).

Mais à part ça ? eh bien Bernard Henri Lévy est fidèle à BHL, c’est à dire qu’il fait et dit n’importe quoi, pourvu que cela fasse parler de lui…au fond, c’est un peu un Alain Delon qui se piquerait de philosophie (d’ailleurs dans son fameux film qui a fait un tel bide retentissant, il avait filmé sa femme complètement nue dans les bras de l’acteur qui à 75 ans continue de faire mouiller toutes les ménagères de la moyenne bourgeoisie française).

Sa « stratégie » pour se tirer du « fiasco » botulique est pitoyable : il se comporte comme si le livre-canular sur la vie sexuelle de Kant était un livre sérieusement philosophique, associé à un canular consistant à lui « inventer » un auteur imaginaire, un peu comme les très beaux romans de Romain Gary signés de « Emile Ajar »  (me semble t’il ?)…

seulement la différence c’est qu’ici le livre n’a rien de philosophique : donc soit BHL ne l’a pas lu et il ment, soit il l’a lu et alors…

La philosophie est effectivement une guerre, mais pas de la façon dont il l’entend, pas une guégerre entre « egos narcissisisés » après l’apéro à Saint Trop’…

La philosophie est la guerre contre les idoles, toujours renaissantes comme les têtes de l’hydre.

Sa « charge » contre Kant est à peu près du même niveau que celle de Yann Moix contre les suisses : vulgaire, pitoyable et immonde, ce doit d’ailleurs être pour cette raison que ruquier les a invités tous les deux le même soir pour affronter Zemmour et Nauleau.

http://www.fdesouche.com/articles/98141/comment-page-2

http://www.fdesouche.com/articles/99013

Il semble avoir découvert que « le philosophe a un corps » ! bravo !

et Kant serait cet être anormal qui aurait tenté de philosopher comme s’il n’en avait pas…il rejoint ainsi en catimini ceux qui rient sous cape à propos du fait que Kant serait resté puceau toute sa vie …

Seulement tout ceci est vain et futile si l’on se persuade que la philosophie, comme c’est Malebranche qui l’a le mieux expliqué, consiste à desserrer, puis défaire, l’union psychophysique de l’âme au corps et à ses besoins et pulsions pour la « transformer » en l’union psycho-spirituelle de l’âme au Verbe, à Dieu.

Donc nier que nous ayions un corps, ou faire comme si,  serait rien de moins que nier l’existence de la philosophie!

Quant à ses répliques à Zemmour et Naulleau, elles sont du même tonneau :  d’une bêtise insondable !

Et Zemmour, le juif laïque irréprochable, a raison de le reprendre sur le terrain de la morale à propos de ses théories fumeuses sur « le juif d’affirmation »…

Ce qu’il faut dire en plus, c’est ceci : le génie du judaïsme, c’est le génie du christianisme; car le judaïsme fait partie du christianisme, comme le catholicisme ou le protestantisme…ceci si l’on envisage les choses d’un point de vue spirituel bien sûr, ignorant les affres des affrontements historiques, qui sont maintenant terminés.

Zemmour a aussi raison de lui faire remarquer que ce qu’il appelle bonne et mauvaise mondialisation, c’est la même !

Et elle est intrinsèquement mauvaise, car elle s’appuie sur l’universalisme abstrait dont j’ai montré dans cette page :

http://leserpentvert.wordpress.com/universalisme-abstrait-ou-concret/

qu’il est de nature ensembliste, s’opposant ainsi à l’universalisme concret qui correspond plutôt à la pensée mathématique relationnelle et catégorique.

En gros : pour les universalistes abstraits, qui défendent comme BHL la mondialisation actuelle, l’humanité universelle du futur sera un « ensemble », celui de tous les hommes enfin réunis et sans frontières nationales ou ethniques: tous les hommes métissés donc, en un magmas informe !

tout ceci tient évidemment du délire, et va dans les prochaines années se heurter à… la réalité ! celle selon laquelle par exemple les musulmans ne veulent pas que « leurs » femmes se métissent avec des « mécréants ».

Selon la pensée universaliste concrète, qui s’appuie sur la théorie mathématique des catégories (voir la page supra, ainsi que les articles de David Ellerman dont le lien est indiqué)  l’universalisme véritable est « interne » : pas besoin de se fondre dans une masse informe pour le mettre en oeuvre !

La mathesis nous aide à en prendre conscience avec sa notion « d’objet  universel » correspondant à une « factorisation par un morphisme unique »; son rôle s’arrête là et il faut ensuite continuer en se souvenant que le mot grec pour « universel » est « katholikon » et en se persuadant que l’universalisme, qui effectivement réunira les hommes mais pas en un « ensemble » informe et abstrait, c’est la religion universelle, la religion du Verbe qui est aussi la philosophie véritable !

Publicités